Herbier de la Villa Thuret

Herbier

Herbier de la Villa Thuret

VTA

L’Herbier de la Villa Thuret (VTA), initié par Gustave Thuret et Edouard Bornet au milieu du 19ème siècle est géré scientifiquement par l’Unité Expérimentale Villa Thuret. Avec celui de Guadeloupe (GUAD), ce sont les deux seuls herbiers gérés par INRAE. Le fond historique complété des récoltes de Charles Naudin fin 19ème siècle a été augmenté au cours du 20ème siècle par les botanistes et scientifiques travaillant à la Villa Thuret. Au début du 21ème siècle des expertises ont permis de montrer l’intérêt scientifique et patrimonial de cet herbier unique. A partir de 2004, il a été décidé de le réhabiliter, de l’enrichir et de le valoriser. Ainsi, à partir de 2014 et jusqu’à nos jours, une équipe de bénévoles s’est attachée à la restauration des spécimens.

recolnat

Une grande partie de l’herbier historique a bénéficié du projet de numérisation financé par l’infrastructure ReColNat. Deux missions de sciences participatives de l’herbier numérique collaboratif citoyen – Les herbonautes  –  ont également permis de renseigner la base de données associée à l’herbier avec respectivement 3259 et 3364 spécimens renseignés. Récemment, Robert Salanon (Maître de Conférences à l’Université de Nice-Sophia Antipolis de 1967 à 1998) a également fait don de son impressionnante collection de spécimens des Alpes-Maritimes mais aussi d’Auvergne et d’ailleurs). Bien que l’inventaire de l’herbier ne soit pas encore complet, on estime qu’il y aurait environ 150 000 spécimens en plus des 70 000 déjà disponibles en ligne.

herbier 1
herbier 2

Projet

Avec l’aide de nos partenaires, le Département des Alpes Maritimes avec un soutien financier pour la gestion et l’amélioration de l’herbier, la Ville d’Antibes au travers du bail emphytéotique, le CPIE Îles de Lérins et Pays d’Azur pour l’accueil des bénévoles, l’aide de personnels de l’UEFM ainsi que le réseau RECOLNAT, nous avons le projet de rendre l’herbier accessible à la communauté scientifique et plus accessible au grand public à l’occasion d’événements dédiés, de numériser les spécimens restants, de capitaliser les connaissances au moyen d’une base de données ainsi que de conserver et valoriser scientifiquement les collections.

Merci aux bénévoles de l’herbier :

Bernard Elsair

Sylvie Busson

Claude Evain

Françoise Gentier

Marie-Thérèse Maillot

Philippe Maillot

Marie-Christine Roussel

Merci au botaniste Robert Salanon

logos herbier

Contact

Voir aussi

Date de modification : 25 septembre 2023 | Date de création : 17 juillet 2012 | Rédaction : Gildas Gâteblé